logo LAPF

Questions & Réponses de l'Association LAPF

Que veut dire le sigle LAPF & pourquoi avoir créé cette association ?

Ce sigle veut dire Libre Assemblée Païenne Francophone.
L'idée de notre association est venue du constat que de nombreux païens francophones se trouvaient isolés. Alors qu'il existe de nombreux sites anglophones, cela représentait deux barrières, une linguistique et une autre géographique.
La LAPF permet de pallier la première et faciliter l'échange et les rencontres, mais aussi par la mise en contact de personnes proches géographiquement, de tomber la seconde.
Cela est surtout vrai pour l'Europe où l'association a son siège, mais elle reste ouverte à des résidents d'autres continents qui peuvent l'utiliser comme média de contact et d'organisation.

Pourquoi faire des Rencontres entre différents courants païens ?

La pluralité a une valeur énorme !
Chacun possède sa propre voie, cela est clair... Mais au lieu de se refermer sur soi même, rien de mieux que les contacts...
De plus, un autre païen peu apporter des éléments qui viendront enrichir notre propre voie.
Nous pourrons, peut être, découvrir la " source ", le " point commun " qui existerait entre toutes ces différentes " traditions " et ainsi extraire l'essence même de ce qui constitue notre spiritualité à tous.
Par ailleurs, si les rencontres n'étaient qu'entre personnes de traditions identiques, il n'y aurait pas grand monde.
« Au sein des différences, naissent les rapprochements. »

L'association LAPF est-elle une secte ?

Bien sûr que non...
Une secte se compose d'un gourou " dans le mauvais sens du terme ".
Celui-ci travaille à diminuer la liberté des membres du groupe, à l'opposé du but de notre association, fondée justement sur un idéal de liberté.
Il impose au reste des membres sa volonté de croire et il a tendance à faire commettre des choses souvent ignobles... Bref il enlève la liberté personnelle de l'individu.
Les sectes sont souvent là pour faire de l'argent et ruiner ceux qui les entourent, ceci bien sûr au profit du gourou...
Pour nous, chacun détient sa propre vérité, les sectes sont des mouvements qui enlèvent cette liberté de l'Homme.
Chacun au sein de l'association possède son libre arbitre, a le droit d'aller et venir, personne ne donne la moitié de sa paie à l'association, il n'y a aucune personne à l'ego démesuré qui nous dit ce qui est bien, ce qui est mal...
Les sectes suivent aussi une doctrine que nous païens, n'avons pas dans nos schémas de vie.
Nous aimons être libres et n'aimons pas avoir des chaînes imposées par ce genre de phénomènes.
Etre libre ne veut pas dire non plus faire n'importe quoi, nous sommes respectueux de la vie et des êtres qui nous entourent et des lois civiles nationales.

Satan, le diable sont-ils des entités liées au monde du paganisme ?

Satan est un concept chrétien, on retrouve son nom dans la Bible. Nous connaissons son nom, mais nous ne croyons pas à son existence. Aucun païen ne voue un culte à cette entité...
Nous ne vénérons pas Satan au même titre que nous ne vénérons pas Moïse ou bien la Vierge Marie.
On a mis souvent nos dieux dans la liste des démons, mais si les gens regardent d'un peu de plus près dans les anciens textes de mythologies, on s'aperçoit très vite que cette attribution n'est pas sérieuse.
De nos jours certaines personnes mal renseignées ou fanatisées le croient encore.

Que pensent les membres de LAPF des chrétiens ?

Sujet souvent qui soulève une levée de boucliers entre les deux camps...
Il est vrai que les anciens chrétiens ont presque anéanti par le passé les traditions et les cultures de la « religion première ».
Mais devons-nous continuer une guerre dont nous ne voulons pas et qui n'a plus de sens de nos jours ?
Nous pensons qu'il faut arrêter la haine et reconstruire sans s'entredéchirer.
Nous leur laissons la liberté de croire et de suivre leur spiritualité. Et nous leur demandons la même chose.
Cependant, n'oublions pas que l'intégrisme (et l'extrémisme) touche aussi des religions autres que le christianisme.

Les enfants ont-ils une place dans l'association LAPF ?

Nous jugeons qu'il est important d'avoir la majorité pour être adhérent de notre association et cela pour plusieurs raisons.
Tout d'abord nous sommes conscients qu'une association de païens, ce n'est pas comme une association de collectionneurs de timbres. Disons que du point de vue d'un regard extérieur, cela n'a pas la même connotation, et finalement, c'est normal.
Nous imposons donc la majorité, pour prouver notre bonne foi et éloigner de nous toute attaque ou soupçon infondé.
Ceci étant, la majorité est pour nous autres, membres de l'association, un gage de sérieux supplémentaire non négligeable, et cela pour des raisons évidentes.

Quelles sont les traditions présentes dans l'association ?

Toutes celles qui ne sont pas représentées par les grands cultes officiels, qui sont en rapport avec la Nature et les cultes natifs, et qui ne vénèrent pas des entités se reconnaissant elles-mêmes comme maléfiques.

LAPF fait-elle de la politique ?

Tout le monde a le droit d'avoir des idées. Tout le monde a le droit de réfléchir. Tout le monde a le droit d'avoir des opinions politiques...
Cependant, les opinions politiques sont propres à chacun et ne feront l'objet d'aucune démonstration ni démarchage au sein de LAPF, sous peine d'exclusion.
Néanmoins, nous nous autorisons à participer à la vie publique dans le cadre de l'objet de l'association.
Nous ne sommes pas une association politique. Cette association est apolitique. Le paganisme est un cheminement spirituel et un art de vivre, rien à voir avec la recherche de pouvoir sur l'environnement qu'il soit social ou naturel.

LAPF & les Droits de l'Homme ?

Nous sommes entièrement d'accord avec le texte des droits de l'homme.
Voici l'un des points à titre indicatif.
Article 18
« Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites. ».
Voir lien pour regarder le texte intégral : http://www.un.org/french/aboutun/dudh.htm

Le racisme ?

Notre association s'oppose à ce genre de discrimination, car nos traditions sont issues de nombreuses souches ethniques et nous sommes nous mêmes d'origines ethniques variées.
Par ailleurs, conformément à la loi française, c'est un délit.

Faisons nous du Prosélytisme ?

Non, nous promouvons nos croyances et notre modèle spirituel, mais cela ne veut pas dire que nous dénigrons ceux des autres.
Le prosélytisme ne fait pas partie de la vision païenne ; chacun suit ses croyances et son modèle spirituel. En conséquence, nous déclarons n'avoir aucune velléité de conversion envers qui que ce soit.
Nous permettons plutôt aux païens de se retrouver... Il suffit pour cela de voir le nombre de traditions représentées au sein de notre association.

LAPF et l'écologie ?

Le paganisme est par essence, par son rapport avec la nature, proche de l'écologie et concerné par la préservation des espaces naturels. Cependant, cela ne nous rapproche pas d'un courant politique en particulier.

Que voulons nous ?

Permettre aux païens francophones de se rencontrer et d'échanger leurs idées, leurs connaissances...
Nous souhaiterions voir les traditions païennes reconnues comme des cultes religieux à part entière et non comme des mouvements sectaires, nous aimerions que l'Union Européenne reconnaisse ses racines païennes et que celle-ci les intègre au débat sur la place de la religion en Europe...